Psychomotricité

Psychomotricité


       La psychomotricité est une discipline paramédicale qui prend en compte l’individu dans sa globalité, en le considérant non plus comme un simple corps surplombé d’une tête pensante, mais comme une unité à part entière, avec son histoire propre, son environnement, et dont le corps, la motricité, les sens, les pensées, les émotions, les affects, évoluent en interdépendance constante. La psychomotricité part du postulat que la fonction motrice et l’état psychique, qu’il soit émotionnel, affectif ou relationnel, sont liés et indissociables.


       La thérapie psychomotrice tente d’apporter à l’individu un mieux-être corporel et psychique, afin qu’il puisse investir plus sereinement ses relations à lui-même, au monde et aux autres. Le suivi psychomoteur concerne ainsi tous les âges de la vie, et différents types de problématiques.


       Le suivi en psychomotricité se concentre sur les objectifs thérapeutiques définis lors d’un bilan psychomoteur (évaluation très complète visant à mettre en lumière les besoins de la personne, au niveau moteur, tonique, sensoriel, spatio-temporel, attentionnel, relationnel et comportemental). Le suivi s’appuie sur le jeu, le plaisir moteur, l’échange, l’observation, la métacognition, la relaxation, et bien d’autre médiations pour atteindre ces objectifs et apporter l’accompagnement nécessaire. Les suivis durent plus ou moins longtemps, en fonction de la problématique et des besoins.


Psychomotricité auprès des petits


Auprès des enfants d’âge préscolaire, le psychomotricien a trois rôles clés :


  • Un rôle de prévention ;

Via ses observations, le psychomotricien va pouvoir rassurer les parents sur le développement psychomoteur de leur enfant. Il peut les accompagner dans les étapes de développement à venir, en leur donnant des pistes et des conseils.

  • Un rôle de prise en soin d’éventuels retards psychomoteurs ;

Via un bilan psychomoteur, le psychomotricien identifie les difficultés que peut connaitre l’enfant dans ses acquisitions psychomotrices.

  • Un rôle d’accompagnement de la relation parent-enfant ;

Psychomotricité et enfants d’âge scolaire


Le psychomotricien, chez les enfants d’âge scolaire, va pouvoir intervenir sur différents types de difficultés :

  • Motricité globale : enfant maladroit, chutes fréquentes, difficultés de coordinations ou d’organisation gestuelle, etc.
  • Motricité fine : enfant ayant des difficultés de manipulation d’objets, de graphisme, de découpage, le boutonnage ou les lacets, etc.
  • Toniques : enfant modulant difficilement sa force, présentant des excès de tensions (hypertonicité), des difficultés de relâchement musculaire, ou à l’inverse (hypotonicité) avec une posture plutôt avachie, etc.
  • Comportementales : enfant présentant une agitation excessive, de l’agressivité, une timidité extrême (enfant inhibé) ou maîtrisant difficilement ses émotions
  • Spatio-temporelles : difficulté à se repérer dans la journée ou dans un espace, difficultés à comprendre l’organisation de formes géométriques, etc.
  • Attentionnelles : impulsivité motrice ou verbale, agitation motrice (enfant ayant du mal à rester assis, bougeant beaucoup sur sa chaise), inattention (enfant dans la lune, tête en l’air), etc.
  • Relationnelles : difficultés à jouer avec d’autres enfants, entrée en relation difficile ou différente, enfants souffrant d’isolement, etc.
  • Sensorielles : hypersensibilité, hyposensibilité, évitement ou recherche de sensations

La relaxation chez le jeune enfant

A travers des exercices de relaxation, le psychomotricien peut aider l’enfant à :

  • Mieux connaître son corps ;
  • Se détendre et relâcher certaines tensions
  • Accueillir les émotions et les exprimer
  • Mieux se concentrer et mieux gérer son stress.


Modalités du bilan psychomoteur et séances


Le psychomotricien, étant auxiliaire de la médecine, agit sur prescription médicale que vous pouvez demander au pédiatre de votre enfant et votre médecin traitant. En revanche, la psychomotricité n’est pas remboursée par la sécurité sociale, il est conseillé de se rapprocher de votre mutuelle afin de vous renseigner sur une éventuelle prise en charge.

Le bilan psychomoteur se déroule en 4 à 5 séances :

  • Première séance (45 minutes – 1h) : entretien le(s) parent(s), présence de l’enfant souhaitée mais non obligatoire
  • Deuxième et troisième séances (45 minutes chacune) : passation du bilan psychomoteur en présence de l’enfant (tests, épreuves et jeux). Une séance supplémentaire peut parfois être nécessaire.
  • Quatrième séance : discussion avec le(s) parent(s) autour des conclusions du bilan psychomoteur, la pertinence de la mise en place d’un suivi ou l’orientation vers d’autres professionnels, recommandations et remise d’un compte-rendu écrit



Pour tout renseignement, vous pouvez contacter nos deux psychomotriciennes :

- Coralie Dutertre au 06 29 70 69 95 / psychomot.crapahute@gmail.com
Présente les vendredis après-midi

- Manon Beurtey au 06 51 96 16 72 / mbeurtey@gmail.com
Présente les lundis matin et mercredis après-midi

Tarifs


        Les tarifs ne peuvent être affichés étant considéré comme de la publicité, en revanche un devis vous est proposé sur demande.


Réouverture prévue

le 11 mai.
Vous pourrez recontacter votre practicien à partir

du 4 mai.

Prise de Rendez-vous en ligne pour l'ostéopathie


  Vous pouvez désormais prendre rendez-vous en ligne pour les consultations d'ostéopathie avec Pauline POINAS en cliquant ICI


Pauline POINAS est actuellment en congé maternité, elle est remplacée par Charlotte MAGNAN